Recettes traditionnelles

Recette de légumes verts éthiopiens (Gomen Wat)

Recette de légumes verts éthiopiens (Gomen Wat)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  • Recettes
  • Type de plat
  • Plat d'accompagnement
  • Accompagnements de légumes

C'est un délicieux ragoût végétalien. C'est le parfait plat d'accompagnement de légumes.

39 personnes ont fait ça

IngrédientsPortions : 6

  • 900 g de chou frisé, rincé, paré et haché
  • 475 ml d'eau
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 125 g d'oignons hachés
  • 8 gousses d'ail, hachées
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 225g de poivron vert tranché
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron frais
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de curcuma moulu
  • 1/2 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment de la Jamaïque moulu
  • 2 cuillères à soupe de gingembre frais haché finement

MéthodePréparation :10min ›Cuisine:1h ›Prêt en:1h10min

  1. Mettre le chou frisé dans une casserole avec 475 ml d'eau. Porter à ébullition, puis baisser le feu à doux. Couvrir et laisser mijoter jusqu'à ce que le chou frisé soit tendre, environ 10 minutes. Égoutter, mais réserver l'eau de cuisson. Mettre de côté.
  2. Faites chauffer 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une casserole à feu moyen. Incorporer les oignons et cuire jusqu'à ce qu'ils commencent tout juste à dorer, environ 10 minutes.
  3. Incorporer l'ail et cuire pendant 1 minute. Ajouter le chou frisé cuit, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et l'eau de cuisson réservée. Laisser mijoter, à découvert, à feu moyen-élevé jusqu'à ce que le liquide soit presque évaporé, de 10 à 15 minutes.
  4. Ajouter le poivron vert, le jus de citron, le sel, le curcuma, le paprika, le piment de la Jamaïque et le gingembre racine. Cuire jusqu'à ce que les poivrons soient tendres, environ 5 minutes.

Ingrédients

Si vous pouvez mettre la main sur du chou vert (collards), utilisez-le à la place du chou frisé.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(47)

Avis en anglais (39)

par Léa

C'était la première fois que je cuisinais du chou vert et je cherchais quelque chose de non traditionnel; et par là, je veux dire "style du sud". C'était vraiment délicieux ! Certains changements que j'ai apportés, je n'avais pas tout à fait une livre de chou vert (seulement 11 oz), et j'ai utilisé un oignon entier et beaucoup d'ail pré-émincé. J'ai suivi le reste de l'épicé exactement. J'ai trouvé que c'était un peu trop gingembre à mon goût et si je le refait, je prendrai la moitié du gingembre. Il a dominé toutes les autres saveurs. Je jetterais probablement aussi la moitié de l'eau réservée la prochaine fois; J'ai cuisiné pendant le temps indiqué mais c'était encore assez liquide et je suis plutôt impatient. C'était quand même assez bon ! J'ai aussi seulement divisé ce plat entier entre deux personnes et servi avec un filet de tilapia. J'ai été surpris de voir que tous les ingrédients étaient des acteurs clés de la détoxification donc c'est un plus !-27 janv. 2009

par John Stine

Cette recette était incroyable, bien meilleure que je ne l'imaginais, mais j'aimerais ajouter quelques modifications mineures. Tout d'abord, lorsque vous hachez le chou, retirez la tige dure. Ce que j'ai fait, c'est en quelque sorte couper une forme de V allongé au centre de la feuille pour retirer le plus possible de la tige dure et de la nervure ensemble. De plus, j'ai jeté tout le chou et l'eau dans un grand bol et j'ai utilisé le même récipient dans lequel le chou avait été pour faire cuire l'oignon. Une fois prêt, j'ai versé le chou, l'eau et tout le reste dans le mélange d'oignons. Cela a permis d'économiser du temps et de l'énergie.-07 juin 2010

par Cazuela

Après avoir fait bouillir les légumes verts et les avoir égouttés (en gardant le liquide bien sûr!), J'ai utilisé une poêle en fonte pour les dernières étapes. Le poivron vert doit être tranché assez finement. C'était aromatique, juste assez épicé, coloré et délicieux !-11 février 2009


Gomen

Gomen, ye’abasha gomen ou abesha gomen, est un plat éthiopien épicé préparé avec des légumes à feuilles vertes, traditionnellement du chou vert ou du chou vert.

Le chou vert est très populaire dans la culture africaine et est largement consommé à travers le continent. En Éthiopie, le chou vert, connu localement sous le nom de gomen (ጎመን), est un aliment de base. Ye'abasha (un terme utilisé collectivement pour désigner les Éthiopiens et les Érythréens) gomen se traduit par « le chou vert éthiopien ».

Comment faire Gomen

Préparation de gomen ou gomen wat est assez simple. Les légumes verts, que ce soit des feuilles de chou ou du chou, sont braisés et cuits lentement avec de l'oignon râpé, du gingembre, de l'ail et des tomates. Comme la plupart des plats éthiopiens, pour obtenir cette saveur éthiopienne authentique, le gomen wat utilise également le niter kibbeh (ንጥር ቅቤ), du beurre clarifié infusé d'épices et d'herbes, pour la friture.

Niter kibbeh ressemble beaucoup au ghee indien. La principale différence est que le beurre est infusé avec certaines épices tout en se clarifiant. Vous pouvez facilement préparer le niter kibbeh à la maison ou l'acheter dans les épiceries ethniques.

Articles Similaires:

Bien que le chou vert soit couramment utilisé dans la préparation du gomen wat, ce plat était traditionnellement préparé avec des feuilles de chou. Les deux légumes appartiennent à la même famille.

Collard est dérivé de “colewort”, un terme médiéval pour le chou primitif. moût désigne une plante de toute sorte, et chou est dérivé du mot latin caulis signifiant tige ou chou. Le chou vert est parfois connu sous le nom de chou arboricole ou de chou non pommé.

Ils constituent une culture vivrière majeure dans des pays comme le Brésil, le Portugal, le Zimbabwe, le sud des États-Unis, la Tanzanie, le Kenya, l'Ouganda, les Balkans, l'Italie, le nord de l'Espagne et le Cachemire, en Inde.

Comment servir Gomen

Comme la plupart des plats d'accompagnement éthiopiens, le gomen est également servi sur un plateau d'injera. Les Éthiopiens, comme les Indiens, aiment manger leurs repas avec leurs mains, au lieu d'utiliser des couverts. Traditionnellement, l'injera (un pain plat au levain spongieux) est utilisé pour ramasser les gomen et autres plats d'accompagnement.

Autres plats éthiopiens au chou vert

Les Éthiopiens considèrent la viande crue comme un mets délicat et les plats de viande sont généralement accompagnés d'une certaine forme de verdure.

Le kitfo, un plat populaire en Érythrée et en Éthiopie, se compose de bœuf cru émincé, de mitmita (assaisonnement à base de poudre de piment) et de niter kibbeh, et est accompagné de gomen et ayib (fromage blanc à pâte molle). Cet accompagnement est connu sous le nom ayib être gomen.

Gomen besiga, un autre plat de bœuf éthiopien populaire, comprend du chou vert.

Les Africains de l'Est préparent le sukuma. Les légumes verts sont cuits avec des oignons et des épices, et servis avec de la bouillie de farine de maïs connue sous le nom de ougali. Ils peuvent également accompagner n'importe quel plat de viande.

Recettes du monde entier à base de chou vert

Le chou vert est un ingrédient de base de la cuisine du sud des États-Unis. Les légumes du sud sont mijotés avec du porc fumé (jarrets de jambon). Le jour du nouvel an, ces légumes verts sont consommés avec des pois aux yeux noirs et du pain de maïs dans l'espoir d'avoir une année prospère à venir.

Au Brésil, les choux sont frits dans de l'huile d'olive et de l'ail, et le plat est connu sous le nom de couve à mineira. Ces légumes sautés sont généralement accompagnés de plats de poisson et de viande. Ils sont un must avec feijoada.

Les Portugais préparent une soupe, caldo vert (un bouillon vert) avec du chou vert.

Le chou vert et les feuilles de chou frisé sont appréciés pendant les hivers en Europe de l'Est. Dans le sud de la Croatie et en Bosnie-Herzégovine, les habitants dégustent une soupe chaude à base de chou et de mouton/viande/porc séché.

Ces verts feuillus foncés sont indispensables dans la cuisine de la mer Noire. Les Turcs apprécient une soupe chaude au chou, kara lahana çorbası (qui se traduit par « soupe au chou noir ») en hiver.

Les choux sont cultivés localement dans la vallée du Cachemire et font partie de l'alimentation quotidienne. Les Cachemiriens se préparent koshur haakh (“haakh” est un terme général du Cachemire pour tous les légumes verts), un simple sauté de chou vert ou un plat de type soupe connu sous le nom de haakh rus (“rus” signifie bouillon, quelque chose de liquide).


POUR QUEL TYPE DE VERT FEUILLE DEVRAIT ÊTRE UTILISÉ GOMEN QUOI ?

Gomen Wat est traditionnellement fait avec chou vert ou chou frisé. Bien que certains le fassent aussi avec des épinards, je préfère cependant utiliser du chou vert ou du chou frisé. N'hésitez pas à expérimenter pour trouver le vert qui convient le mieux à vos propres goûts et préférences, mais quel que soit votre choix, assurez-vous de ne pas sauter le gingembre et l'ail, cela aide à amplifier la saveur naturelle des verts.

Servez-le sur de l'injera ou un repas éthiopien traditionnel de votre choix, ou associez simplement ce plat d'accompagnement savoureux à votre plat préféré.


Recette alternative

SOURCE D'IMAGE

MESURES ET INGRÉDIENTS

  • 2 bouquets de chou vert
  • 1 gros oignon, haché
  • 1/3+ c. huile de canola (remplacez une partie de l'huile par du niter kibbeh ou du beurre si désiré)
  • ail et gingembre émincés (environ 2-3 cuillères à café chacun, je suppose. Si vous avez lu mes autres recettes, vous savez comment cela fonctionne)
  • 2 piments jalapeño, épépinés et hachés
  • sel, au goût

INSTRUCTIONS

Retirez les feuilles du chou vert et jetez les tiges. Déchirez les feuilles en morceaux de taille moyenne (juste assez petits pour les mettre dans la casserole pour la cuisson - vous les couperez en petits morceaux plus tard) et lavez-les bien sous l'eau froide. Faites bouillir une grande marmite d'eau salée et ajoutez les légumes verts. Cuire environ 10-15 minutes - les légumes doivent changer de couleur et ramollir. Égoutter dans une grande passoire et rincer à l'eau froide. Essorez tout l'excès d'humidité et coupez-le en petits morceaux. Mettre de côté.

Cuire les oignons à feu moyen jusqu'à ce qu'ils commencent à ramollir et à devenir translucides, environ sept minutes. Ajouter l'huile/niter kibbeh/beurre et cuire quelques minutes. Ajoutez ensuite l'ail, le gingembre et les jalapeños et faites revenir encore quelques minutes. Ajouter les légumes verts hachés et bien mélanger, en veillant à ce que les légumes verts soient bien mélangés avec les autres ingrédients. Ajouter le sel et cuire à feu moyen-doux jusqu'à ce que les légumes soient trempés dans la saveur.


GOMEN WAT (UN RAGOT ÉTHIOPIEN ÉPICÉ VÉGAN)

La nourriture éthiopienne est riche en saveurs provenant de mélanges d'épices complexes. La plupart des plats sont des ragoûts appelés Wats. Bien que la plupart des wats contiennent de la viande, voici un savoureux ragoût végétalien éthiopien appelé Gomen Wat.

Les wats doivent être épais, mais pas trop épais. Ils sont certainement quelque chose que vous mangeriez avec une cuillère - pas une fourchette.


  • 1 livre de chou vert rincé, paré et haché
  • 1 tasse de petits pois surgelés
  • 2 tasses d'eau
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
  • 1-2 cuillères à soupe d'huile de noix de coco
  • 1 gros oignon haché
  • 8 gousses d'ail hachées
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron fraîchement pressé
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de curcuma moulu
  • 1/2 cc de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment de la Jamaïque moulu
  • 2 cuillères à soupe de racine de gingembre fraîchement râpé
  • 1 livre de chou vert rincé, paré et haché
  • 1 tasse de petits pois surgelés
  • 2 tasses d'eau
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
  • 1-2 cuillères à soupe d'huile de noix de coco
  • 1 gros oignon haché
  • 8 gousses d'ail hachées
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron fraîchement pressé
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de curcuma moulu
  • 1/2 cc de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment de la Jamaïque moulu
  • 2 cuillères à soupe de racine de gingembre fraîchement râpé

Laisser une réponse

Message le plus populaire

Thriving on Plants est une ressource pour un aliment complet, une façon de manger et de vivre à base de plantes. Ici, nous célébrons tout ce qui est végétal et honorons le pouvoir d'une prise de conscience éclairée et d'un régime alimentaire principalement axé sur les légumes, les fruits, les légumineuses et les grains entiers non transformés pour favoriser une bonne santé et le bonheur. Découvrez ce qu'un peu plus de plante peut faire pour votre vie !


Contes de la Bible des saveurs (végétarienne)

Les sommités culinaires Karen Page et Andrew Dornenburg ont écrit le livre sur la saveur. À deux reprises. D'abord avec "The Flavour Bible" en 2008 et maintenant avec "The Vegetarian Flavour Bible", né de la décision du duo primé de se passer de viande.

Page et son mari vivent dans un monde gastronomique où règnent les omnivores, et ce depuis leur premier livre, "Devenir un chef", a été très bien accueilli il y a 20 ans. Mais en 2009, «Ça m'a frappé», dit Page. « Mon père était décédé, Andrew avait perdu ses deux parents, tous à cause d'un cancer. Nous ne pouvions plus ignorer les gros titres que nous lisions.

Originaire du Midwest, Page "a grandi en pensant qu'un repas n'était pas un repas s'il n'y avait pas de viande dedans". Le premier emploi de Dornenburg ? McDonalds. Les voilà, six ans plus tard, en train de fêter Veganuary.

Les talents de cuisine professionnelle de Dornenburg vont bien au-delà des arches dorées, ce qui a facilité la transition sans viande. Tout comme le fait de se rendre compte qu'ils pouvaient toujours manger dans leurs restaurants préférés. "Nous aimons la cuisine éthiopienne, donc au lieu des ragoûts d'agneau, nous obtenons les ragoûts végétaliens et nous l'aimons davantage", explique Page. "C'est plus léger pour notre système." Il s'avère que le restaurant mexicain qu'ils fréquentent depuis 20 ans propose un menu sans viande qu'ils ne connaissaient même pas. "Nous n'avons ressenti aucun sentiment de perte." Et en interviewant des chefs végétaliens pour "The Vegetarian Flavour Bible", Page, un connaisseur des saveurs, "en est venu à réaliser que la viande n'est pas du tout le cœur de la saveur. C'est dans les légumes, les herbes et les épices.

Page définit la saveur comme plus que « ce qui se passe sur votre langue. Il y a le goût, la sensation en bouche, l'arôme et le facteur X », ce quelque chose de difficile à définir qui affecte tous vos sens et « le cœur, l'esprit et l'esprit », aussi. Le facteur X est la raison pour laquelle les spaghettis de votre mère ont meilleur goût que ceux de Mario Batali (bien que même Mario ait adopté le lundi sans viande). C'est le facteur X qui a changé l'avis de Page à propos de la viande. Elle ne pouvait plus apprécier le manger sachant les risques pour la santé. Et plus elle en apprenait sur la production animale, moins c'était appétissant. « Deux cent cinquante millions de poussins sont tués chaque année parce qu'ils sont nés mâles. Ce chiffre m'est monté à la tête. . . et mon coeur. Je ne pouvais pas faire partie de ce processus. Avec les problèmes de bien-être animal dans l'actualité, "Je ne vois pas comment les gens peuvent continuer à l'ignorer", dit Page.

La femme connaît ses statistiques, mais elle a également découvert la spiralisation, le sel de mer et d'autres techniques et ingrédients qui font produire de la pop. Toujours envie d'animal ? "The Vegetarian Flavour Bible" propose des pages d'alternatives à base de plantes, échangeant des câpres ou du miso contre des anchois, du tofu fumé contre du bacon. Il vous apprend les affinités gustatives afin que vous puissiez créer une excellente saveur végétalienne dans la cuisine, ou comme Page a dû le faire récemment, à l'aéroport, en sautant le bouillon de bœuf dans un bol de nouilles et en obtenant à la place de la sauce soja supplémentaire.

Passer sans viande peut être un choix éthique, environnemental ou peut-être une question de bien-être, « mais cela peut aussi être délicieux. Je le crois », dit Page. « En fin de compte, cela se résume au plaisir. Et la saveur.


Recettes pour Doro Wat, Gomen Wat et Kik

Voici ces recettes (avec l'aimable autorisation de Laura Litwiller) pour certains des plats de nos vidéos injera (pain éthiopien) (voir les derniers articles de blog).

Retirez la peau d'environ 2 livres de morceaux de poulet (nous avons utilisé des poules de Cornouailles. Traditionnellement, un poulet entier était coupé en 8 morceaux).

Saupoudrer de 2 cuillères à soupe (T) de jus de citron et 1 cuillère à café (t) de sel. Laisser reposer le temps de préparer les autres ingrédients.

Ajouter, couvrir et cuire à feu doux jusqu'à ce que les oignons soient juste dorés : 2 tasses (c) d'oignons finement hachés, 1 t d'ail émincé, 1 t de racine de gingembre râpé (ou 1/2 t de gingembre séché moulu).

Ajouter : 1/4 t de fenugrec écrasé, 1/2 t de cardamome moulue (éthiopienne, si disponible), 1/8 t de muscade moulue.

Bien mélanger et ajouter : 2 T de berbère (pour un wat doux) et 4 T de paprika (pour un ragoût plus chaud, utilisez 4 T de berbère et 2 T de paprika),
2 T de pâte de tomate et 1 c d'eau (ou plus, au besoin).


Porter tous les ingrédients à ébullition et cuire lentement, en remuant souvent, pendant environ 45 minutes. La sauce doit avoir la consistance d'une crème épaisse. Ajouter une petite quantité d'eau si nécessaire.

Ajouter les morceaux de poulet à la sauce, en retournant les morceaux pour enrober. Ajouter 2 T de beurre (beurre clarifié aux épices éthiopiennes, niter kibbeh, si disponible). Baissez le feu et faites cuire le poulet pendant environ une heure, en retournant le poulet souvent pour éviter qu'il ne colle et qu'il cuise uniformément.

Préparez 1 œuf dur pour chaque personne. Épluchez les œufs et découpez environ 5 fentes peu profondes pour permettre au wat de s'imprégner des œufs. Ajouter à la sauce les 10 dernières minutes de cuisson en les remuant délicatement dans le ragoût pour les enrober.

Verts éthiopiens (Gomen Wat)

1 livre de chou vert, haché fin
1 oignon moyen émincé finement
1/2 - 1 t d'ail haché
1/2 t de gingembre moulu
1/2 t de curcuma
1/2 t de sel (ou au goût)
1/2 t de poivre noir
1 piment jalapeno, haché (ou au goût)
1/4 d'huile végétale

Faire revenir l'oignon dans l'huile jusqu'à ce qu'il soit clair, ajouter l'ail et les épices et cuire 3 minutes, ajouter le chou frisé haché et 1/2 c d'eau. Couvrir et cuire le chou frisé jusqu'à ce qu'il soit tendre (environ 30 minutes). Ajouter les jalapenos et cuire 5 minutes à feu doux. Ajouter plus de sel au goût (pour 6 personnes).

(Remarque : nous l'avons fait avec du chou frisé sur la vidéo, mais je l'ai fait cette semaine avec de la bette à carde et c'était aussi délicieux).

Kik Pea Alecha (ragoût de pois chiches / pois chiches)

1 1/2 c d'oignons émincés
1/4 c d'huile végétale
2 c de pois chiches cuits (haricots pois chiches)
1/2 t de curcuma
1/2 t d'ail frais haché (ou 1/2 t d'ail en poudre)
1/2 t de gingembre haché (ou 1/4 t de gingembre en poudre)

Cuire les oignons dans l'huile jusqu'à ce que les oignons soient clairs. Ajouter les pois chiches, le curcuma et 1 1/2 - 2 c d'eau.
Cuire 20 minutes.
Ajouter l'ail et le gingembre. Cuire jusqu'à tendreté. Écraser (ou utiliser un mélangeur ou un robot culinaire pour mélanger jusqu'à consistance lisse).

Ma première tentative après la vidéo pour faire l'injera par moi-même a été un désastre. J'ai acheté une poêle électrique bon marché, mais elle n'était pas assez lourde pour fournir une chaleur uniforme, et elle avait aussi un thermostat inexact, donc une partie de l'injera était brûlée et une partie n'était pas cuite. De plus, j'ai rendu la pâte trop épaisse. J'ai réessayé le week-end. La première fois, j'ai utilisé ma poêle en fonte préférée, qui faisait une belle injera, mais elle est restée collée à la poêle lorsque j'ai essayé de la sortir. Deuxièmement, j'ai essayé d'utiliser une petite poêle antiadhésive sur la cuisinière et j'ai ajouté un peu d'eau supplémentaire à la pâte lorsque j'ai ajouté la farine auto-levante, et tout était parfait. Le seul problème était qu'il m'a fallu une éternité pour finir de faire l'injera parce que ma casserole était si petite. Je suppose que j'achèterai soit une mitad électrique (la poêle officielle de fabrication d'injera), soit une poêle antiadhésive plus grande. Soit dit en passant, je me suis assuré que la poêle était complètement sans graisse lorsque je l'ai utilisée. Je l'ai frotté avec du sel avant de cuire l'injera, et chaque fois après avoir fait une injera, j'ai essuyé la poêle avec une serviette en papier pour la nettoyer.

Bonne chance. Si vous essayez ceci, dites-moi comment cela fonctionne pour vous. Au fait, c'est ma fille Masi (à la maison de New York pour le week-end) et Sam, mon neveu/fils et un junior à Penn State à la table avec moi.

3 commentaires :

Oups, je pensais que cela semblait familier. J'ai déjà posté la recette du doro wat. Désolé de l'avoir posté deux fois.

Yay!
J'adore la cuisine éthiopienne/érythréenne =)

Je voulais juste dire que cette recette de doro wat était vraiment incroyable. J'ai essayé de nombreuses recettes différentes pour le doro wat, mais celle-ci est de loin la plus proche de ce que vous obtenez dans les (bons) restaurants éthiopiens.

Avez-vous également la recette de Laura pour les séga tibs, que vous avez mentionnée dans un article précédent ? C'est un autre de mes plats préférés et j'adorerais essayer sa version.

Merci beaucoup pour cet article et j'ai hâte d'essayer d'autres recettes de votre blog!


Recette de Gomen Wat (collards épicés éthiopiens)

Vous pensiez que le chou vert de votre tante imbibé de graisse de bacon était délicieux ? Lecteur : rencontrez Gomen Wat. Gomen Wat : rencontrez le lecteur. En outre, Gomen Wat rencontre le cabinet à épices du lecteur. Vous allez devenir intime.

Grosse surprise, le secret de ce plat (et, hum, de chaque plat) est le gras. Je ne l'avais jamais réalisé avant de le préparer moi-même, mais tous les excellents restaurants éthiopiens dans lesquels j'ai mangé utilisent des graisses de haute qualité. Ici, j'utilise du ghee - ma graisse préférée de choix.

Ai-je déjà parlé de ghee ? Ghee est. incroyable. Le ghee, ou beurre clarifié, est le résultat de l'ébullition lente et de l'écumage de toutes les impuretés du beurre. La caséine (protéine du lait) et le lactose (sucre du lait) sont les « impuretés » dont je parle, et ils flottent à la surface du beurre frémissant sous forme d'une couche de mousse blanche. Le ghee complètement pur est sans lactose ni caséine, parfaitement digestible par les intolérants au lactose et ceux d'entre nous sensibles à la caséine (moi et toute ma famille). Plus de raisons d'aimer le ghee : il a une tolérance élevée à la chaleur, ce qui en fait une huile idéale pour faire frire et cuire, il est stable à la conservation, c'est-à-dire qu'il n'a pas besoin de réfrigération, c'est-à-dire qu'il est idéal pour voyager et qu'il est considéré comme médicinal dans la médecine ayurvédique indienne du Sud, souvent prescrit pour problèmes de ventre, problèmes de peau et . ok, à peu près tous les problèmes qui pitta les gens doivent composer avec.

Pitta les gens (encore une fois, c'est une distinction ayurvédique) ont des constitutions ardentes, et le ghee est considéré comme rafraîchissant et sattvique ou clair & propre. Il refroidit la chaleur constante et surabondante des gens du feu.

Le ghee, bien qu'il s'agisse d'une huile pure, acquiert une qualité de noisette et aromatique car il est cuit avec des solides de lait qui caramélisent sous une chaleur prolongée. Je me suis habitué à son parfum d'amandes grillées, de caramel et de beurre.

Les Éthiopiens font également du ghee, bien qu'ils ajoutent des épices pendant le processus. Je ne peux que deviner que c'est ce ghee qui est utilisé dans les meilleurs restaurants éthiopiens, et c'est pourquoi certains brillent distinctement parmi les autres. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un secret culinaire culturel, mais ce n'est certainement pas de notoriété publique. Ce Gomen Wat que j'ai préparé à la maison a un goût incroyablement similaire aux plats végétariens de Richmond, en Virginie, The Nile - de loin mon restaurant éthiopien préféré jusqu'à présent. L'huile fait la différence.

Comme d'habitude dans ma cuisine, je cuisine avec une attitude très gourmande. Pour cette recette, j'ai fait beaucoup d'ajustements d'épices au fur et à mesure que je vous encourage à le faire à la maison également. Gomen est vraiment une question d'épices, il est donc facile d'ajouter une pincée supplémentaire de ceci ou cela à votre goût sans endommager le plat. Toutes les épices sont complémentaires, vous pouvez donc vraiment jouer avec les différents niveaux de clou de girofle par rapport au paprika, par exemple, et vous retrouver toujours avec des légumes verts qui vous mettent l'eau à la bouche.

Remarque : Maintenant, je sais que je viens de dire que le ghee est la clé, mais l'huile de noix de coco est un substitut végétalien approprié. Cependant, je pourrais ajouter des amandes grillées sur le dessus pour obtenir le ghee de noisette que l'on obtient naturellement.


Fromage cottage éthiopien épicé avec chou vert (recette Ayib Be Gomen)

Il y a quelques semaines, nous avons rendu visite à nos amis qui vivent dans la région de Boston. Pour le déjeuner, nous sommes sortis pour la nourriture éthiopienne au restaurant Red Sea à Boston.

Avez-vous déjà mangé de la nourriture éthiopienne ? Non? Et bien ça l'est SI BON. Si vous aimez les currys, les ragoûts, les épices, les saveurs étonnantes avec beaucoup de profondeur, vous adorerez la cuisine éthiopienne.

La nourriture éthiopienne est généralement servie sur un grand plateau de style familial. Et le plateau est garni de pain injera, qui ressemble un peu à une crêpe spongieuse géante. Vous devez déchirer des morceaux d'injera et l'utiliser comme ustensile, pour ramasser des morceaux de viande mijotée, des pois chiches et des lentilles savoureux, et pour en absorber le jus. Délicieux. C'est une expérience culinaire amusante.

Chaque fois que nous sortons pour l'Éthiopie, nous obtenons généralement une sorte de repas combiné, une sorte de « 101 éthiopien », si vous voulez. La plupart des restaurants ont cette option sur leur menu. Tout ce que nous avons jamais eu de cette section du menu a toujours été bon, même si je ne me souviens pas toujours des noms des choses que je mange.

Cette fois, nous avons également décidé d'essayer quelques entrées. L'une des choses que nous avons eues était ce superbe fromage cottage éthiopien épicé servi avec du chou vert sauté. Ça s'appelait Ayib Begomen.

Ayibsignifie fromage, et gomensignifie chou vert. j'ai absolument aimécet apéritif.

C'était différent des autres plats éthiopiens que nous avions, et pendant que nous le mangions, il m'est venu à l'esprit que je pouvais tout à fait le faire à la maison ! C'est l'une de mes choses préférées à propos de la cuisine - essayer quelque chose de nouveau et avoir cette ampoule qui s'éteint dans ma tête quand je me rends compte que je peux le faire moi-même à tout moment !

Donc, après le dîner, nous nous sommes arrêtés dans une épicerie éthiopienne et avons acheté des épices éthiopiennes. j'en ai eu berbère et certaines mitmita. Les deux sont des mélanges d'épices éthiopiennes. Mitmita est super épicé, mais le berbere est juste un peu épicé mais a aussi tellement de saveur.

J'ai utilisé les épices dans de nombreuses recettes, telles que mon ragoût de poulet éthiopien, des plats d'accompagnement tels que mes pois chiches éthiopiens, des pommes de terre poêlées et pour cette recette, la recette Ayib Begomen :

Alors revenons à cette recette de fromage cottage éthiopien! Traditionnellement, vous êtes censé le manger avec de l'injera, mais je n'ai pas eu le temps cette fois-ci (même si la recette a l'air vraiment facile !). Si vous ne voulez pas vous embêter avec l'injera, je parie que ce serait incroyable sur un pita ou sur du roti.

Nous l'avons juste eu comme plat d'accompagnement et nous l'avons dévoré en une seule fois. Donc, si vous cuisinez pour plus de 2 personnes, je dirais le double de cette recette.

C'était si facile à préparer et c'est un accompagnement ou une collation super sain car il contient tellement de protéines du fromage cottage et beaucoup de chou vert. Si je devais en faire une habitude, je réduirais le beurre ou utiliserais peut-être de l'huile d'olive. Mais pour la première fois, je voulais le rendre encore plus délicieux, donc 4 cuillères à soupe de beurre y sont entrées. Miam.

Donc, si vous voulez essayer quelque chose de nouveau, de différent et de délicieux, je vous invite vraiment à essayer de faire ce fromage cottage épicé éthiopien. C'est un merveilleux apéritif ou une collation!

Si vous envisagez de faire cette recette, n'oubliez pas de l'épingler et de la noter ci-dessous !

Oh, et si vous souhaitez essayer des recettes éthiopiennes plus faciles, consultez mon ragoût de poulet éthiopien et mes pois chiches éthiopiens :


Recette alternative

SOURCE D'IMAGE

MESURES ET INGRÉDIENTS

  • ½ tasse d'huile d'olive
  • 4 carottes, tranchées finement
  • 1 oignon, tranché finement
  • 1 cuillère à café de sel de mer
  • ½ cuillère à café de poivre noir moulu
  • ½ cuillère à café de cumin moulu
  • ¼ cuillère à café de curcuma moulu
  • ½ chou pommé, émincé
  • 5 pommes de terre, pelées et coupées en cubes de 1 pouce

INSTRUCTIONS

Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle à feu moyen. Cuire les carottes et l'oignon dans l'huile chaude environ 5 minutes. Incorporer le sel, le poivre, le cumin, le curcuma et le chou et cuire encore 15 à 20 minutes. Ajouter le couvercle des pommes de terre. Réduire le feu à moyen-doux et cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres, de 20 à 30 minutes.

Le papier d'aluminium peut être utilisé pour garder les aliments humides, les cuire uniformément et faciliter le nettoyage.


Voir la vidéo: Ethiopian Food የምግብ አሰራር - How to Make Potato stew የካሮትና ድንች አልጫ አሰራር (Mai 2022).